Partager:

Une application pour mesurer l’empreinte écologique de ses trajets

13.07.2011

Connaître en temps réel les émissions de CO2 de ses déplacements pour optimiser ses modes de transports. C’est l’ambition de l’application mobile CO2GO sur laquelle planche actuellement le SENSable City Lab du prestigieux Massachusetts Institute of Technology. Grâce à cet outil, l’utilisateur pourra calculer au rythme de ses pas, de sa voiture, de son vélo, l’empreinte carbone de son trajet. Et ce sans aucune autre manipulation que de lancer l’application sur son téléphone portable au début de chaque trajet. « Nous utilisons des données sensorielles enregistrées par des capteurs embarqués dans les smartphones, tels que le GPS, l’accéléromètre ou des requêtes géographiques en ligne », explique Kristian Kloeckl, chef du projet CO2GO au SENSable City Lab. Pour calculer les émissions moyennes liées aux différents moyens de transports, l’équipe du SENSable City Lab du MIT se basera sur les données délivrées par les instances officielles des différents pays, comme le ministère de l’Ecologie pour la France. Les données pourront donc varier en fonction des référentiels nationaux.

 

Vers des compétitions entre usagers

A la fin de chacun de ses trajets, l’utilisateur pourra les comparer avec la communauté des autres usagers de sa ville, les adapter ou les modifier le cas échéant, s’il en découvre d’autres plus sobres en terme d’émissions. Un nouveau gadget réservé aux plus avertis des citoyens qui savent déjà que prendre le métro est moins impactant que de prendre sa voiture personnelle ? Au contraire, affirme le chercheur : « l’expérience que nous avons menée montre que les données délivrées à l’utilisateur en temps réel agissent comme un puissant vecteur de conscientisation. Vous êtes plus conscient de votre impact sur l’environnement lorsque vous avez accès à des données concrètes ». Au final, l’usager pourra « échanger des itinéraires faibles en carbone avec les autres utilisateurs » sur une plateforme commune. Pourquoi pas à terme imaginer des concours d’usagers les plus lights en carbone entre différentes villes d’un même pays ? « L’application compare vos émissions à celles du reste des citoyens de votre ville et vous indique si vous contribuez à une diminution ou à une augmentation de la moyenne des émissions » précise le chercheur.
 

Un partenariat franco-américain

Une application vaudrait donc mieux qu’un long discours en faveur des transports en commun ? La SNCF semble convaincue, puisque l’entreprise ferroviaire qui propose déjà un éco-comparateur, soutient financièrement CO2GO de longue date, d’où le lancement mondial de l’application en France d’ici fin 2011. A sa sortie française, CO2GO sera disponible gratuitement sur la plateforme Android et « nous étudierons la faisabilité d’une version iPhone, dans une prochaine étape du projet », indique Kristian Kloeckl. Intégrant également le calcul de calories brûlées en fonction du mode de transport utilisé, cette application devrait faire marcher les plus paresseux des usagers au doigt et à l’œil.
 
Source : Innovcity.fr 

Photo : SENSEable City Lab, MIT