Partager:

AGEPP SA réalise un projet de géothermie hydrothermale unique en Suisse, à Lavey-les-Bains (Vaud)

22.11.2017

Les études de faisabilité réalisées, le financement bouclé et la société AGEPP SA créée, le projet de géothermie hydrothermale à Lavey-les-Bains (VD) se concrétise. La prochaine étape consiste à obtenir l’autorisation d’exploration et d’exploitation du canton de Vaud afin de pouvoir commencer le forage.

 
Ce projet vise à réaliser un «singlet» (un seul forage de production avec évacuation de l’eau dans le réseau hydrographique de surface) jusqu’à 3’000 m de profondeur dans une des zones les mieux connues en Suisse du point de vue du potentiel géothermique. D’ailleurs, cette ressource géothermique est déjà exploitée aux Bains de Lavey depuis des décennies par un réseau de puits existants.
 
Dans le cadre du projet d’AGEPP SA, l’exploitation par pompage de l’eau géothermale, présente dans la roche déjà naturellement fissurée et à perméabilité élevée, permettra de produire de l’électricité en continu pour environ 900 ménages ainsi que d’alimenter en énergie thermique et en eau géothermale les Bains de Lavey.
 
Novateur et unique en Suisse par son objectif de production d’électricité depuis un réservoir hydrothermal, ce projet de géothermie s’insère parfaitement dans la Stratégie Energétique 2050 de la Confédération. Pour rappel, celle-ci a été plébiscitée en votation par le peuple suisse (58,2% des voix), et notamment par les Vaudois (73,5% des voix) et les Valaisans (63.4% des voix), le 21 mai dernier.
 
Ce projet bénéficie d’un actionnariat privé/public qui inclut plusieurs sociétés romandes actives dans le développement des énergies renouvelables: SI-REN SA, Holdigaz SA, EOS Holding SA, Romande Energie Holding SA, CESLA SA, ainsi que les Communes de Lavey-Morcles (VD) et de Saint-Maurice (VS). S’y ajoute le soutien financier de la Confédération (OFEN) et du canton de Vaud.
 
Les études techniques et financières, incluant une analyse détaillée de la sismicité et des impacts potentiels sur l’environnement, ont été menées à terme. Le financement est aujourd’hui assuré. La demande d’autorisation au canton de Vaud comprendra la réalisation du forage et la construction des installations de surface destinées à valoriser cette énergie géothermique.
 
La mise à l’enquête publique est prévue début 2018, le forage en 2019, pour une mise en service qui devrait démarrer en 2020.
 

Source : communiqué de presse Romande Energie - agepp