Partager:

Cleantech Switzerland aide une société suisse à conclure un contrat en Chine

16.11.2012

La société Keller Technologies AG, active et reconnue en Chine pour ses technologies durables dans le bâtiment, s’est vu confier un important contrat de planification par la ville de Zhenjiang portant sur le parc éco-industriel sino-suisse qui doit y voir le jour prochainement. La plateforme export Cleantech Switzerland, qui dirige ce chantier, a présenté Keller Technologies aux autorités locales et accompagné les négociations. Ce chantier devrait déboucher sur plusieurs autres commandes pour la branche suisse des cleantech.


Keller Technologies, spin-off de l’ETH de Zurich, est spécialisée dans les technologies durables appliquées au bâtiment. Le contrat, obtenu avec l’aide de la plateforme export Clean-tech Switzerland, porte sur toute la réalisation architecturale et technique du futur parc éco-industriel. Ce projet, qui doit durer jusqu’à la mi-2013, représente un volume de construction considérable, puisqu’il présente une surface brute au plancher de plus que 60 000 m2. Le Prof. Dr Bruno Keller, président du Conseil d’Administration de Keller Technologies, a déclaré: «La Suisse est un acteur cleantech de premier plan au niveau mondial et doit également se présenter comme tel. Pour cela, elle a besoin d’une structure qui aide les petites entre-prises comme la nôtre à accéder à ce type de projets.»


Des opportunités commerciales pour le secteur suisse des cleantech


Le parc éco-industriel de Zhenjiang est un projet sino-suisse placé sous la direction de la plateforme export Cleantech Switzerland. Zhenjiang, ville située à environ 400 kilomètres au nord-ouest de Shanghai, se dotera ainsi d’une zone d’activités destinée au développement, à la promotion et à la production de technologies respectueuses de l’environnement. Depuis la signature d’un mémorandum d’entente en juillet 2012, à l’occasion de la visite en Chine du conseiller fédéral Johann Schneider-Amman, les deux parties se sont rencontrées à plusieurs reprises et ont défini ensemble plusieurs domaines de coopération, comme la planification générale du parc, sa construction ainsi que le développement et la production de biens durables.

Au cours du chantier à venir, plusieurs opportunités commerciales dans ces différents domaines se feront jour pour le secteur suisse des cleantech. Cleantech Switzerland aura un important rôle de médiateur à jouer, comme a déjà pu le constater Dr Tian Yuan, CEO de Keller Technologies: «Le contact établi par Cleantech Switzerland avec les décideurs de Zhenjiang a été un facteur décisif dans la réussite des négociations.»


Cleantech Switzerland obtient des résultats


Patrick Hofer-Noser, président de Cleantech Switzerland, a commenté: «Nous sommes ravis que Keller Technologies ait décroché ce contrat. Cela montre d’une part que les solutions cleantech suisses sont recherchées sur le marché mondial et d’autre part que le modèle de plateforme export de Cleantech Switzerland est efficace et génère des commandes pour la branche suisse des cleantech à l’étranger.»


Cleantech Switzerland a pour mission de promouvoir les exportations et ainsi les com-mandes des entreprises suisses spécialisées dans l’éco-innovation. Cette plateforme vient en aide aux sociétés cherchant à pénétrer certains marchés étrangers en leur apportant des services de conseil et de médiation. Le «Cleantech Cube» joue un rôle essentiel: cette base de données contient le profil de quelque 380 entreprises du secteur suisse des cleantech. Celles-ci bénéficient ainsi d’une visibilité mondiale pour leurs biens et services, tandis que les commanditaires étrangers ont la possibilité de s’informer de façon rapide et complète sur les compétences de la Suisse en technologies éco-innovantes.

Informations complémentaires: www.cleantech-switzerland.com