Partager:

Consommation énergétique 2012 en hausse de 3,7%

31.07.2013

Par rapport à 2011, la consommation finale d’énergie en Suisse a augmenté de 3,7% pour s’établir à 882 280 térajoules (TJ) en 2012. Des conditions météorologiques plus froides sont à l’origine de cette hausse, de même que les bonnes performances économiques et la croissance constante de la population, précise l’Office fédéral de l’énergie dans un communiqué.

Malgré cette hausse, 2012 peut être considéré comme une année moyenne, car la consommation finale d'énergie de 882 280 TJ correspond à peu près à la moyenne de la dernière décennie, nettement en dessous du niveau record de 2010 (911 100 TJ).

L'augmentation de la consommation est en premier lieu imputable aux conditions météorologiques nettement plus froides qu'en 2011: les degrés-jours de chauffage, indicateur pour la consommation d'énergie à des fins de chauffage, ont augmenté de 11,7% par rapport à l'année précédente. La hausse de la population résidante permanente (+1,0%), du produit intérieur brut (+1,0%), du parc immobilier et du nombre de véhicules à moteurs (+2,3%) a aussi contribué à l'augmentation de la consommation énergétique.

 

Hausse de la consommation d'énergie de sources renouvelables

La consommation de bois-énergie a augmenté de 10,6%. L'utilisation de la chaleur ambiante au moyen de pompes à chaleur est très nettement en hausse (+16,9%), ce qui souligne la tendance durable pour ce système de chauffage. Le chauffage à distance présente aussi un taux de croissance élevé (+6,4%). Comme l'année précédente, on note un recours accru à la chaleur solaire (+11,4%), au biogaz (+4,8%) et aux biocarburants (+15,6%). La valorisation énergétique des déchets industriels (-2,6%) et la consommation de charbon (-8,7%) ont reculé.

 

Consommation de combustibles, de carburants et d'électricité en hausse

Les combustibles ont affiché une hausse importante par rapport à l'année précédente, la consommation d'huile de chauffage extra-légère augmentant de 7,4% et celle de gaz naturel de 9,7%. La consommation de carburant a globalement augmenté (+1,1%). L'utilisation d'huiles de chauffage lourdes est restée pratiquement stable (+0,7%), tandis que celle de coke de pétrole a augmenté (+7,1%). On constate une hausse de 0,6% de la consommation d'électricité (voir news du 24 avril 2013).