Partager:

Des cleantech suisses pour une gestion durable de l’eau au Kenya

13.06.2018

CleantechAlps compte parmi ses membres des experts dans l’analyse et la mise en place des objectifs du développement durable (SDG). Ces objectifs (17 au total), ont été établis en 2015 par les États membres des Nations unies et sont rassemblés dans l'Agenda 2030. Parmi les experts en charge de la définition et de la mise en place du cadre de réalisation de ces objectifs se trouve le « Global Institute for Water Environment and Health » (GIWEH). Celui-ci, fondé à Genève, est dirigé par le Dr. Nidal Salim.


Sous l’égide de Simon Cheluguiu, ministre de l’eau et de l’assainissement kenyan, le GIWEH a lancé un vaste projet pour soutenir la définition, la mise en place et la réalisation du SDG 6 visant l’eau et l’assainissement au Kenya. Le coup d’envoi a été donné le 11 juin dernier à Genève.

Ce projet bénéficie du soutien de la mission permanente de la République du Kenya à l’ONU ainsi que du réseau de gestion de l’eau national (KEWASNET). Il prévoit un programme de deux ans et demi d'appui au département d'État kényan, dans le domaine de l’eau potable et sanitaire.
 


Vitrine pour la Suisse des cleantech

Ce projet est exemplaire et montre la voie pour une mise en place de conditions-cadres favorables au déploiement concret de solutions cleantech suisses, dans le monde entier. En tant que spécialiste de l’écosystème d’innovation en matière de cleantech en Suisse, CleantechAlps soutient l’identification de technologies et de solutions qui peuvent être déployées rapidement sur le terrain, dans toutes les régions du monde. Outre les débouchés économiques potentiels, ce type d’initiative est une excellente vitrine pour les savoir-faire helvétiques dans le domaine des technologies propres adressant les défis énergétiques et environnementaux. 
 

Informations complémentaires : http://www.giweh.ch