Partager:

Hepia présente le premier handbike de compétition biosourcé

19.07.2017

L'Association Biomobile, une entité propre d’hepia (Haute école du paysage, d’ingénierie et d'architecture de Genève) a présenté à fin avril dernier le premier handbike du monde entièrement construit en matériaux biodégradables et renouvelables. Le Centre Mondial du Cyclisme, à Aigle, a accueilli une démonstration de l’engin, effectuée par l’athlète paraplégique Silke Pan, recordwoman du monde sur la distance du marathon.       

Tournée vers la conception et la réalisation de véhicules performants, et dont l'utilisation et la réalisation n'utilisent pratiquement que des matériaux renouvelables, Biomobile a conçu un      handbike de compétition dont les performances égalent celles d’un handbike de compétition traditionnel, construit en aluminium ou en titane. Biomobile a déjà réalisé plusieurs « voitures », dont le dernier exemplaire, qui ne pèse qu'une vingtaine de kilos, est réalisé quasiment entièrement en matériaux végétaux.  Son moteur est alimenté par de la bioessence issue de déchets organiques; la voiture ne consomme que 0.12  litre aux 100 km de cet "extrait" végétal.   

En fibre de lin
Le prototype développé par hepia est composé essentiellement de fibre de lin, de résine végétale et de balsa. Le matériau principal, la fibre de lin, est environ 3 fois moins résistant et environ 5 fois moins rigide que le carbone.  C’est donc toute l’architecture du handbike qui a dû être repensée pour atteindre l’objectif: être si possible aussi léger que les modèles existants en proposant une meilleure ergonomie, synonyme de moins de fatigue et de plus    d’efficacité.       

Un premier prototype a été réalisé pour valider l’ergonomie (visibilité, efficacité de    pédalage, confort de la position), puis un second et enfin un troisième qui semble donner toutes satisfactions.  Les premiers tests de roulage effectués avec le biobike ont permis à Silke d'atteindre de meilleurs résultats que ceux qu'elle obtient avec le handbike de compétition qu'elle utilise habituellement.   

 

Source : communiqué Biomobile