Partager:

La Suisse et le Québec renforcent leur collaboration dans les secteurs de l'énergie et de la protection du climat

15.03.2017

En marge du Forum économique mondial 2017 à Davos, la présidente de la Confédération Doris Leuthard et le premier ministre du Québec Philippe Couillard ont signé un Memorandum of Understanding (MoU). Cette déclaration d'intention a pour objectif de renforcer la collaboration dans les secteurs de l'énergie et de la protection du climat.

La déclaration d'intention avait été évoquée lors de la visite de travail de Doris Leuthard au Canada en octobre 2016. A l'époque, elle avait rencontré le premier ministre québécois et abordé avec lui les éventuelles coopérations dans les secteurs de l'énergie et du climat. Le MoU signé aujourd'hui à Davos constitue désormais la base formelle destinée à renforcer cette collaboration et les échanges d'informations. 

La collaboration entre les deux pays portera notamment sur les domaines suivants, lesquels devront encore être définis de manière plus précise dans un plan d'action : 

  • Efficacité énergétique dans les secteurs des bâtiments et de l'industrie.
  • Réduction des émissions nocives pour le climat dans le domaine des transports grâce notamment à l'augmentation des véhicules électriques, au transfert du trafic et aux transports publics.
  • Energies renouvelables, notamment la force hydraulique: domaine dans lequel tant la Suisse que le Québec - véritable château d'eau situé au nord-est du continent américain - disposent d'une longue expérience.
  • Réseaux électriques et accumulation d'énergie. 
  • Système d'échange des quotas d'émissions.

Un échange d'informations est prévu sur le marché des quotas d'émissions entre le Québec et la Californie ainsi que sur le système d'échange de quotas d'émissions de la Suisse qui doit être couplé avec celui de l'UE.

Les deux parties sont convaincues que les défis en matière d'énergie et de protection climatique exigeront l'instauration d'un partenariat au niveau international. Le renforcement de la collaboration entre la Suisse et le Québec, qui disposent tous deux de centres de recherche d'excellence et d'entreprises à la pointe de l'innovation technologique, devrait à l'avenir favoriser la réalisation de solutions innovantes.

 

Source : OFEN