Partager:

Le pilote Jérôme d’Ambrosio investit dans Voltitude

07.03.2018

Jérôme d’Ambrosio est rentré cet été dans le capital de la startup romande Voltitude qui conçoit et produit des vélos électriques pliables de luxe. Devenu ambassadeur de la marque, le pilote belge de Formule E apporte également aux ingénieurs de l’entreprise toute son expérience dans la mise au point du Voltitude V2, le nouveau modèle de vélos pliables électriques qui sera lancé l’an prochain.

Le marché du vélo électrique est en forte croissance depuis plusieurs années. Les dirigeants de Voltitude ont compris très tôt qu’il y avait une niche inexploitée dans le marché de la mobilité urbaine électrique, celle du très haut de gamme. Cela a débouché en 2011 sur le brevet et la production en petite série en Suisse du V1, la première version du Voltitude. Mais c’est la rencontre il y a deux ans avec le designer français Mathieu Lehanneur, qui a donné naissance au projet ambitieux du Voltitude V2. Inspiré du monde de la haute horlogerie, ce nouveau modèle de vélo pliable Swiss- made a séduit de par l’originalité de son système de pliage en une seconde et ses hautes performances techniques, le pilote Jérôme d’Ambrosio qui court pour l’écurie de Formule E Dragon Racing.

Dans une présentation, le pilote belge déclarait récemment qu’il a investi dans Voltitude car il croit fermement dans la mobilité électrique comme une solution pour réduire la pollution et le trafic en centre-ville. Devenu ambassadeur de la marque, Jérôme d’Ambrosio représente aujourd’hui Voltitude sur les circuits de Formule E du monde entier.

Le développement du V2 est aujourd’hui quasiment terminé. La startup a lancé avec la plateforme online Raizers une campagne de crowdinvesting pour lever les fonds nécessaires pour pouvoir commencer l’industrialisation et faire le lancement du vélo à la foire du design de Milan en 2018. Raizers permet d’investir dans Voltitude avec un ticket d’entrée de CHF 1'000. Plus de CHF 1 million ont déjà pu être levés sur un objectif de CHF 1,2 M.
 

Source : start-upticker.ch