Partager:

L’énergie des eaux de la STEP de Commugny pour alimenter un chauffage à distance!

23.08.2017

Fruit d’un partenariat entre Romande Energie Services, la société immobilière ARSCO et les services industriels de Terre-Sainte et environs (SITSE), le projet lancé entend valoriser l’énergie à basse température des eaux traitées en sortie de la STEP pour alimenter un réseau de chauffage à distance à construire à Coppet. Les travaux devraient débuter cet été et le raccordement des premiers clients intervenir à la rentrée 2018.


Produire de la chaleur et du froid de confort grâce à une ressource énergétique locale et renouvelable qui est actuellement rejetée au lac, tel est l’esprit du projet initié ce jour.

Concrètement, l’énergie à basse température des eaux traitées en sortie de la STEP intercommunale, sise à Commugny et appartenant aux SITSE, sera récupérée grâce à un échangeur thermique. L’énergie sera ensuite transmise à une pompe à chaleur qui l’amplifiera de façon à produire de la chaleur qui sera distribuée via un réseau de chauffage à distance. Ce dernier va être construit à Coppet, chemin des Sports, route de Founex, chemin des Rojalets et chemin Bleu. Ce réseau alimentera plusieurs immeubles d’habitation, le centre sportif des Rojalets ainsi que trois collèges : de Terre-Sainte (Rojalets), Necker (Chaucey) et de la Doye.
 

Partenariat en faveur d’une énergie locale et renouvelable

Une convention de partenariat a été signée par les trois partenaires du projet : Romande Energie Services, la société immobilière ARSCO et les services industriels de Terre-Sainte et environs (SITSE).
 
Les études de détails sont menées par Romande Energie Services, filiale de Romande Energie spécialisée dans les services énergétiques. Elles devraient permettre de déposer les demandes d’autorisation nécessaires en juillet et d’initier les travaux dès cet été. Les technologies utilisées sont maîtrisées et éprouvées et, une fois le chantier terminé, l’installation sera complètement invisible sur le domaine public.
 
Le projet représente un investissement de CHF 4.4 millions dont CHF 644'000 pris en charge par les SITSE pour la boucle d’eau froide et 3.8 millions pris en charge par Romande Energie pour le reste de l’installation.
 
Après avoir procédé à la valorisation des rejets thermiques à basses températures de la STEP de Morges, l’énergéticien confirme avec ce deuxième projet son expertise dans la mise en œuvre de solutions innovantes et efficientes dans le domaine des services énergétiques, via des systèmes de production de chaleur et de froid mais aussi l’éclairage et les techniques du bâtiment.
 

Source : communiqué de presse arsco, SITSE & Romande Energie