Partager:

Première certification d’un additif qui réduit la production de méthane chez les ruminants

10.10.2018

AGOLIN RUMINANT, un additif favorisant la réduction de méthane chez les vaches, a été cértifié par Carbon Trust. Les ruminants sont une source principale des gaz à effet de serre dans l’agriculture. 

 
Agolin SA, une PME suisse spécialisée dans le développement et la production d’additifs innovatifs à base d’extraits de plantes pour l’alimentation animale, a récemment été certifiée (certificat de réussite) par la société de certification renommée, Carbon Trust Assurance Ltd., pour son produit AGOLIN RUMINANT, destiné aux vaches laitières et aux bovins d’engraissement. Ce certificat atteste de l’efficacité de ce produit à réduire les émissions de méthane et à améliorer l’efficacité de l’alimentation.
 
Cette avancée est une première en termes d’additif alimentaire indépendamment évalué et certifié, qui non seulement améliore l’efficacité alimentaire, mais réduit également de manière significative les émissions de méthane des vaches. 
 
Il a été démontré par des essais scientifiques, qu’en mélangeant seulement un gramme d’AGOLIN RUMINANT par jour et par animal à la nourriture des vaches laitières et des bovins, le produit influence la méthanogenèse (production de méthane) dans le rumen, réduisant ainsi l’émission de méthane dans l’environnement par l’animal. De plus, le produit a également démontré une meilleure utilisation de l’aliment ce qui améliore le rendement de lait et de viande par kilogramme de nourriture. Ces effets sont très positifs pour les paysans, les animaux et pour l’environnement. 
 
Selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), on estime que sur les 50 milliards de tonnes (CO2-équivalent) de gaz à effet de serre qui sont émis chaque année, environ 2 milliards de tonnes viennent directement, des vaches et des bovins à l’engraissement. Donc, si AGOLIN RUMINANT était administré à tous ces animaux, l’émission des gaz à effet de serre serait alors réduite d’environ 300 millions de tonnes par année. 
 

Source : communiqué de presse Agolin