Partager:

Un white paper sur le marché cleantech mexicain

25.10.2017

De par son importance économique, le Mexique se démarque à l'échelle mondiale et, en particulier, au sein de l'Amérique latine. Un des deux seuls pays latino-américains membres de l'OCDE, son PIB correspond à celui de l'Italie et est légèrement inférieur à celui de la France ou du Royaume-Uni. Il souhaite aujourd’hui renforcer sa position sur les marchés internationaux, en particulier sur le marché de l’énergie.

Malgré les incertitudes actuelles dans les relations bilatérales américano-mexicaines, le Mexique continue de se développer rapidement et poursuit un objectif clair : l'intégration de son économie à l’échelle mondiale.

 

Libéraliser le domaine de l’énergie

Dans le domaine de l’énergie en particulier, une nouvelle réforme vient d’être adoptée par le gouvernement mexicain. Elle vise à briser le monopole étatique et ainsi libéraliser le marché de l’énergie. Aussi, différents objectifs de développement durable (diversification des sources d’énergie, augmentation des énergies renouvelables, réduction de la consommation de carbone, …) ont été fixés pour ces prochaines années. 

Dès lors, de nombreuses entreprises font leur entrée sur le marché mexicain. Les premiers accords concernant l’énergie éolienne, l’énergie solaire ou la géothermie ont été signées en 2016. Avec la récente visite du président de la Confédération suisse en novembre dernier, les relations bilatérales entre la Suisse et le Mexique continuent d'être renforcées.

Ce white paper, écrit par la Zurich University of Applied Sciences (zhaw), vise à soutenir les entreprises suisses cleantech dans leur processus décisionnel pour une éventuelle entrée sur le marché au Mexique. Il est disponible en version PDF ici.