À l’ère du renouvelable, DEPsys sécurise le réseau électrique


À l’ère du renouvelable, DEPsys sécurise le réseau électrique

La start-up vaudoise a mis au point une plateforme de contrôle évolutive en temps réel pour la gestion du réseau électrique basse tension. Cette solution modulaire est équipée de capteurs et d’actionneurs intelligents répartis sur le réseau électrique.

C’est l’histoire de trois amis qui rêvaient de devenir de grands entrepreneurs. Joël Jaton, Guillaume Besson et Michael De Vivo ont la trentaine aujourd’hui. Entre eux, le courant passe depuis les bancs de la Haute Ecole d’ingénieurs d’Yverdon-les-Bains (HEIG-VD). Tous trois sont spécialisés dans les smart grids, les réseaux électriques intelligents. En 2012, ils fondent DEPsys, une start-up hébergée d’abord au Swiss Technopole d’Yverdon-les-Bains, mais qui s’est installée depuis peu à Puidoux (VD).

 

Des réseaux sous contrôle

Afin de répondre aux besoins des gestionnaires de réseau de distribution, les trois ingénieurs en systèmes électriques ont mis au point une plateforme de contrôle évolutive en temps réel pour la gestion du réseau électrique basse tension, baptisée GridEye. Cette solution modulaire est équipée de capteurs et d’actionneurs intelligents répartis sur le réseau électrique. Elle est capable de mesurer, de calculer et de communiquer les informations (alarmes, défauts, violations, statistiques) en provenance du terrain. Avec l’augmentation des énergies renouvelables de sources solaires décentralisées et l’apparition de véhicules électriques, la stabilité électrique des réseaux n’est plus garantie. Or ils ont été conçus pour une production centrale et une distribution verticale vers les utilisateurs. DEPsys apporte une solution avec sa plateforme.

L’année 2014 marque un tournant dans le développement de la start-up. Elle décroche un prêt de 100 000 francs accordé par la Fondation pour l’innovation technologique (FIT) pour développer ses prototypes. Mais c’est un important mandat stratégique avec Romande Energie qui va permettre à DEPsys d’intégrer sa deuxième génération de solutions GridEye dans l’environnement opérationnel de l’exploitation des réseaux de distribution basse tension. Le grand gestionnaire de réseau romand a testé la solution de DEPsys pendant deux ans avant de l’intégrer dans sa roadmap stratégique. Romande Energie planifie son déploiement sur l’ensemble de son réseau.

 

Un marché porteur

Depuis, DEPsys a mené une dizaine de projets pilotes dans toute la Suisse. La quatrième génération de GridEye entre aujourd’hui dans sa phase de production industrielle. L’occasion pour DEPsys de s’émanciper aussi en dehors des frontières helvétiques, en s’implantant sur le marché ouest-européen. En juin 2016, DEPsys a levé 3 millions de francs auprès de trois grands investisseurs en capital-risque – dont Statkraft, le plus grand fournisseur d’énergies renouvelables en Europe – pour préparer la certification et la commercialisation de ses solutions à l’étranger. Depuis l’automne dernier, la start-up vaudoise est présente dans toute l’Europe de l’Ouest. 

« Le potentiel en Suisse et à l’étranger pour des solutions smart grids est énorme », souligne Marc Schreiber, directeur marketing de DEPsys. « Dans les années à venir, tous les gestionnaires vont devoir faire face aux problèmes que génèrent les énergies renouvelables dans le réseau de distribution. » La solution de DEPsys est une réponse qui présente l’avantage d’être simple à installer sur du matériel existant. « Notre plateforme aide les gestionnaires à maîtriser ces environnements changeants et améliore l’utilisation du réseau basse tension, tout en gardant les coûts sous contrôle », conclut Marc Schreiber.

 

Contact

Route du Verney 20B
1070 Puidoux (VD)


marc.schreiber@depsys.ch

http://www.depsys.ch/