Cogenergy Suisse SA, le futur de l’autosuffisance énergétique


Cogenergy Suisse SA, le futur de l’autosuffisance énergétique

La PME jurassienne développe des solutions de micro-cogénération qui produisent, en même temps et avec le même combustible, de l’électricité et de la chaleur.

Le CCF ne vous dit peut-être (encore) rien, mais c’est un acronyme plein de promesses pour le futur des énergies renouvelables. Le couplage chaleur-force (CCF), ou cogénération, est en effet le terme générique utilisé pour la production de chaleur et d’électricité. Une installation de ce type produit elle-même les deux formes d’énergie au lieu de tirer de l’électricité du réseau et de la chaleur de la chaudière. La cogénération assure ainsi une autosuffisance énergétique tout au long de l’année, puisqu’elle produit de l’électricité de manière décentralisée.


Un marché d'avenir

A Porrentruy, Cogenergy Suisse SA a fait de la cogénération son expertise. Depuis 2008, l’entreprise jurassienne innove dans ce mode de production d’énergies renouvelables en miniaturisant les turbines des installations CCF. Cette société est en effet l’unique société à produire des détendeurs vapeur de petite taille en Suisse, ce qui lui permet de se positionner en leader sur ce marché plein d’avenir. «Nous venons d’ailleurs de signer un accord d’exploitation avec les Etats-Unis et le Canada», se réjouit Samuel Moussa, cofondateur de Cogenergy Suisse SA. La Corée du Sud et l’Australie sont également deux marchés importants pour l’entreprise jurassienne.

Cogenergy Suisse SA s’est spécialisée dans la cogénération fioul, gaz et vapeur avec des produits qui répondent aux besoins du résidentiel comme à ceux des entreprises. Qu’il s’agisse du fioul, du gaz ou de la vapeur, le principe de la chaudière à cogénération est de produire, en même temps, dans la même installation et à partir du même combustible, de l’énergie thermique et de l’énergie électrique. «En fonction du combustible, on produira davantage de thermique ou davantage d’électricité», explique Samuel Moussa. Mais comment? La chaudière est munie d’un moteur qui génère de l’électricité, combiné à un système de condensation pour valoriser le combustible consommé en électricité et chaleur. Elle permet aussi l’injection du combustible afin de générer plus de chaleur pour l’habitat et l’eau sanitaire en cas de besoin élevé en énergie thermique.


Des avantages multiples

La cogénération conserve tous les avantages d’une chaudière individuelle classique en termes de performance et de fiabilité. Outre le fait de produire sa propre énergie, la chaudière à cogénération présente en revanche un avantage financier, puisque son propriétaire peut revendre l’excédent de l’électricité.

«L’étape suivante sera de produire des batteries qui permettent de stocker cette énergie pour un usage futur», ajoute le cofondateur de Cogenergy Suisse SA. Loin d’être exclusives, les installations de cogénération peuvent facilement se combiner avec des installations photovoltaïques et/ou solaires thermiques.

Depuis son installation à Porrentruy, Cogenergy Suisse SA a su contribuer à la création d’un pôle industriel dans la région. L’entreprise jurassienne collabore étroitement et bénéficie ainsi de la richesse de l’expertise disponible au sein des PME de l’Ajoie. Ensemble, elles prévoient un développement important de la cogénération sur le marché résidentiel et semi-résidentiel, en Suisse comme à l’étranger. «Nous sommes très sollicités à l’export, souligne Samuel Moussa.» Cogenergy Suisse SA, qui emploie 10 personnes, espère passer à 25 collaborateurs en 2018 pour assurer la production


Source : Efficience 21

 

Contact

Route de Courgenay 38
2900 Porrentruy (Jura)

: 032 471 02 30