eSmart offre une plateforme pour les logements connectés


eSmart offre une plateforme pour les logements connectés

La start-up vaudoise, établie à Ecublens, travaille avec les régies et les propriétaires privés pour rendre nos habitations aussi connectées que durables.

Fondée en 2011 par Fabrizio Lo Conte et Laurent Fabre, eSmart a développé des modules capables de gérer la consommation d’électricité d’appartements, de maisons ou d’immeubles. Le système permet aussi de contrôler le chauffage ainsi que l’ensemble des installations électriques d’un logement. L’abaissement des stores, par exemple, s’opère de manière automatique. Les instructions peuvent être données depuis un smartphone, une tablette ou un écran tactile, qui comprend également un visiophone. 

La consommation en énergie du logement peut également être suivie en temps réel. Le système, qui ne nécessite pas de câblage spécifique, s’intègre facilement à des habitations existantes. Les modules sont branchés derrière les interrupteurs électriques en place et rendent chaque équipement pilotable par écran. 

 

Sa maison accessible à distance

Le simple fait de pouvoir observer et contrôler la consommation d’un ménage a un effet direct sur la facture d’électricité. Les économies peuvent ainsi atteindre 10 %. « Mais l’électricité ne représente qu’un tiers de la consommation d’énergie », explique Fabrizio Lo Conte. « Notre système permet aussi d’informer l’habitant et d’agir à sa place. »

« eSmart offre aujourd’hui une véritable plateforme de bâtiments durables et connectés. Nous gérons les accès via un visiophone, mais aussi la communication, l’eau chaude et la régulation du chauffage », poursuit Fabrizio Lo Conte. L’écran tactile permet également à la régie de communiquer avec ses locataires, « de manière plus efficace qu’un simple avis collé dans la cage d’escalier ». eSmart offre en outre aux régies des outils de diagnostic à distance. À ce jour, la société vaudoise a déjà équipé 650 logements.

 

À la pointe de l’innovation 

À l’origine, Fabrizio Lo Conte et Laurent Fabre, tous deux alors doctorants à l’EPFL, envisageaient de se lancer dans le domaine de la domotique et des prises intelligentes. La start-up compte aujourd’hui des clients tels que la Suva, UBS, Credit Suisse ainsi qu’un grand nombre de régies immobilières. Elle participe notamment à la réalisation de l’écoquartier Eikenott à Gland (VD), le plus grand de Suisse romande.

eSmart a reçu plusieurs distinctions et prix prestigieux, dont le Swisscom Innovation Award 2014, le prix PERL de la Ville de Lausanne et le Prix Strategis en 2015, décerné par l’association HEC Espace Entreprise. Fin 2016, la start-up vaudoise a clôturé son premier round de financement dans le but de booster son développement en Suisse alémanique. Le chiffre d’affaires de l’entreprise avoisine les 2 millions de francs.

 
 
Source : Panorama des start-ups cleantech

 

Contact

Chemin de Prévenoge 2
1024 Ecublens (VD)


info@myesmart.com

www.myesmart.com