Swico Recycling, reprendre les appareils usagés pour préserver les ressources (ZH)


Swico Recycling, reprendre les appareils usagés pour préserver les ressources (ZH)

Swico Recycling est un système national à but non lucratif, organisant depuis 1994 la reprise des appareils électriques et électroniques usagés. Exploité par l’association Swico, il compte aujourd’hui plus de 700 signataires et couvre 90% du marché suisse.

Année de fondation: 1989
Nombre d'employés: 13

«Il y a vingt ans, Swico Recycling était l’un des premiers systèmes de ce type au monde», souligne Jean-Marc Hensch, directeur général de Swico, l'Association économique suisse de la bureautique, de l'informatique, de la télématique et de l'organisation. Initié en 1993 par une majorité de ses membres, ce système, fondé sur le volontariat, organise la collecte des appareils usagés dans les domaines de l'informatique, de l'électronique grand public, de la bureautique, des télécommunications et de l'industrie graphique, ainsi que de la métrologie et du secteur médical. «Ce qui est remarquable est que ce sont les industriels qui ont pris l’initiative de se rassembler afin de trouver une solution pour ces déchets. Un exemple d’autorégulation typiquement suisse!» Il faut dire que jusqu’alors, les consommateurs devaient payer lorsqu’ils rapportaient un appareil électronique au centre de traitement des rebuts. Et nombre d’entre eux préféraient s’en débarrasser de façon sauvage dans la nature. La solution, basée sur le prélèvement d’une taxe anticipée de recyclage (TAR) par les fabricants et importateurs d’appareils électriques et électroniques, lors de l’achat, a séduit dès son adoption 36 entreprises actives dans les secteurs de la bureautique et des technologies de l’information. Des acteurs d’autres domaines s’y sont peu à peu ajoutés et en janvier 2014, soit vingt ans après sa création, Swico Recycling comptait plus de 700 signataires de la convention. Et même si la Confédération a légiféré en 1998 sur leur restitution, leur reprise et leur élimination, c’est l’industrie qui a gardé le leadership en matière de recyclage de ces déchets. «D’ailleurs, lorsque l’on consulte le site de l’OFEV sur cette question, celui-ci renvoie aux normes Swico/SENS.»

 

Taxe anticipée en baisse

Le système couvre désormais plus de 90% du marché suisse. Près de 130 000 tonnes d’appareils électriques et électroniques usagés ont été collectées en 2012, soit deux fois plus qu’il y a dix ans. Le taux de valorisation des matières premières récupérées s’élevait quant à lui à 75%.

En pratique, la TAR est prélevée sur tous les appareils neufs vendus dans le pays, le consommateur payant ainsi leur élimination au moment de leur acquisition. En échange, il peut restituer sans bourse délier ses appareils usagés auprès des revendeurs spécialisés, des fabricants, des importateurs ou d'un centre de remise. Ce sont quelque trente millions de francs par an qui sont perçus de cette façon et qui permettent de financer les centres de collecte, la logistique, le démantèlement, le recyclage et le contrôle rigoureux de l'ensemble du système. «L’association Swico n’en retire aucun bénéfice; en cas d’excédent, nous revoyons à la baisse le montant de la TAR.» Ce montant a été réduit de 30% depuis 2008.

Un système exemplaire qui donne à Swico une grande légitimé au niveau international, où elle est notamment active dans le tissu associatif européen afin de contribuer au développement de nouvelles normes. «Nous avons aussi financé plusieurs études, parmi lesquelles le projet de recyclage des métaux critiques dans les déchets électroniques (E-RECMET), démarré en janvier 2013 avec un cofinancement de Swico et de l’OFEV.» Un projet mené par l’Empa et qui vise à définir les critères techniques et organisationnels nécessaires à la récupération de ces matières premières. Non renouvelables et significativement présentes dans la composition des appareils électriques et électroniques, les fabricants risqueraient en effet, à terme, d’en être privés en l’absence de récupération.

Contact

Hardturmstrasse 103
8005 Zurich (ZH)

: +41 (0) 44 446 90 94
Fax: +41 (0) 44 446 90 91
info@swicorecycling.ch

www.swicorecycling.ch