Valpellets, le chauffage à pellets 100% indigène


Valpellets, le chauffage à pellets 100% indigène

La PME d’Uvrier produit et commercialise des granulés de bois issus des forêts valaisannes. Neutre en CO2 et donc non polluant, ce combustible veut concurrencer le mazout.

Depuis 2007, le Valais fait sa petite révolution énergétique sous l’impulsion de Valpellets. La petite PME d’Uvrier, près de Sion, produit des granulés de bois ou pellets issus des forêts de la région. Ce produit de proximité, indigène et renouvelable séduit de plus en plus les  propriétaires  privés, les administrations et les communes, qui optent pour ce combustible naturel respectueux de l’environnement, car neutre en CO2.

«Nos parts de marché sont en constante augmentation, puisque de plus en plus de projets immobiliers ou de chauffages optent pour le granulé de bois, se réjouit Bertrand Yerly, ingénieur et directeur de Valpellets. Le chauffage aux pellets est idéal lors de la rénovation d’anciens systèmes de chauffage au mazout, puisqu’il permet de conserver le même type d’installation de propagation de la chaleur, comme les radiateurs. Il s’insère également parfaitement lors de constructions de nouvelles habitations.»


Combustible local et renouvelable

Les débuts n’ont pourtant pas été si faciles. Par méconnaissance pour ce combustible, «les consommateurs n’étaient pas toujours prêts à partir sur du chauffage à pellets, se souvient Bertrand Yerly. Ce n’était pas non plus la solution privilégiée par les chaudiéristes et les architectes. Nous avons donc faits de grands efforts d’information. Aujourd’hui, nous avons rattrapé ce déficit d’information.» La croissance de Valpellets s’est faite en trois phases. Pour produire ses pellets, la PME valaisanne a d’abord utilisé la sciure de bois de scierie. Puis les plaquettes de bois. Enfin, en 2012, elle a petit à petit intégré le bois rond de forêts (billes), comme le prévoyait le business plan de départ.


Outre l’avantage de fournir un combustible local et entièrement renouvelable, Valpellets affiche une autosuffisance énergétique pour la production de ses pellets. Sur son site d’Uvrier, la PME utilise en effet la chaleur résiduelle produite par l’Usine de valorisation thermique des déchets du Valais central (UTO). Valpellets, qui appartient pour moitié à l’UTO et aux Forces Motrices Valaisannes (FMV), récupère donc l’électricité et la chaleur à un tarif préférentiel.
« Nous avons trouvé un bon accord avec l’UTO, puisque nous n’avons pas besoin d’énergie externe pour fonctionner. Par contre, nous pourrions faire encore mieux pour valoriser l’énergie thermique produite par cette dernière. Cet effort de valorisation se concrétise par exemple avec le projet de chauffage à distance autour de la ville de Sion.»



Valorisation de l'énergie thermique

Des études approfondies sur le site de l’UTO ont en effet permis de constater qu’il était possible de valoriser annuellement plus de 100 gigawattheures (GWh) de récupération de chaleur, soit l’équivalent de 8000 ménages. Fort de ce constat, l’UTO, la Ville de Sion et la société Sogaval ont décidé de lancer un projet de chauffage à distance. Actuellement, 35 GWh d’électricité sont produit sur site grâce à l’incinération des déchets valorisés en énergie thermique et électrique. Concrètement, l’eau chaude à 80 ou 90°C sera injectée dans le réseau depuis l’UTO et distribuée ensuite aux ménages. Ceux-ci n’auront donc plus besoin de chaudière ni de cheminée. Ce réseau de conduite long de 30 km en direction de Sion pourra chauffer 8000 foyers.

Source
: Efficience 21

 

Contact

Promenade des Berges 10
1958 Uvrier (VS)

: +41 27 203 00 52
infos@valpellets.ch

www.valpellets.ch