CleantechAlps

Présentation

Réseau, savoir-faire et compétences, CleantechAlps, vous ouvre la porte des technologies propres en Suisse occidentale. Que vous soyez un institut de recherche, une PME ou une start-up, le cluster CleantechAlps vous apporte visibilité, soutien et networking. 

Etre acteur de CleantechAlps c’est :

  • Renforcer votre business
  • Obtenir une visibilité internationale
  • Accéder à des réseaux industriels spécifiques 

Cleantech c'est quoi ?

Traduit en français par technologies propres, les cleantech englobent toutes les  technologies, les industries et les services qui contribuent à la protection et à la conservation des ressources naturelles. En d’autres termes, il s’agit tout simplement des services et technologies qui permettent une utilisation durable des ressources.


Mission

Notre but est de promouvoir la Suisse occidentale en tant que pôle européen en matière de technologies propres afin de favoriser le développement de nos sociétés et instituts. Dans ce sens, CleantechAlps est :  

  • l’interlocuteur privilégié en Suisse occidentale
  • le moteur intercantonal  du développement du secteur des cleantech
  • le facilitateur sur les thématiques cleantech auprès des PME, des instituts, des associations professionnelles et des cantons

Historique du projet

Dans le cadre de leur stratégie de promotion sectorielle, les chefs des départements de l’économie publique de la Suisse occidentale (CDEP-SO) ont décidé de lancer la 4ème plate-forme thématique sur les cleantech. Issus de la même initiative, les trois clusters, BioAlps pour les sciences de la vie, AlpICT pour les technologies de l’information et de la communication et Micronarc pour les micros et nanotechnologies ont déjà vu jour. Le dernier né, CleantechAlps vient ainsi compléter le paysage des clusters de la Suisse occidentale.


Organisation

Soutenu par la Conférence des chefs de départements de l’économie publique de Suisse occidentale (CDEP-SO) et les cantons, la coprésidence de CleantechAlps a été attribuée aux cantons du Valais et de Fribourg. Le secrétariat opérationnel revient quant à lui à la société CimArk à Sion (VS).