Partager:

Centres de calcul: économies d’énergie possibles

02.09.2015

Il existe effectivement un potentiel d’économies d’énergie dans les centres de calcul présents sur le territoire suisse. Tel est l’avis du Conseil fédéral, qui a approuvé le rapport «Consommation électrique, efficacité énergétique et mesures d’encouragements dans le domaine des centres de calcul». Ce rapport répond à un postulat déposé par le conseiller national Thomas Maier en mars 2013, qui chargeait le Conseil fédéral de dresser un aperçu de l’efficacité énergétique des centres de calcul exploités en Suisse et de montrer le succès des programmes d'encouragement introduits depuis 2008.

Les principales conclusions de ce rapport sont les suivantes :

  • En Suisse, les centres de calcul occupent une superficie de 235000m2, dont deux tiers sont exploités par des prestataires externes et un tiers par les entreprises elles-mêmes.
  • La consommation annuelle d'électricité des centres de calcul est estimée à environ 1661 gigawattheures (GWh), ce qui représente 2,8% de la consommation globale d'électricité en Suisse.
  • Le potentiel d'efficacité énergétique des centres de calcul réside en premier lieu dans la réduction de la consommation d'électricité des composants principaux comme les équipements informatiques, l'éclairage, l'approvisionnement ininterrompu en électricité ou encore la ventilation et le refroidissement des installations. Le potentiel d'économies est évalué à 716GWh soit 43% de la consommation globale d'électricité des centres de calcul en Suisse.
  • L'efficacité énergétique des centres de calcul est actuellement encouragée dans le cadre des appels d'offres publics (www.prokilowatt.ch).
  • Il n'existe pas de prescriptions d'efficacité pour les centres de calcul, à la différence des serveurs informatiques individuels.
  • Les émissions de CO2 pourraient être déduites de 9% dans ce secteur en exploitant systématiquement les rejets de chaleur et en recourant à l'électricité issue d'énergies renouvelables.
  • Afin de mieux faire connaître les mesures visant à augmenter l'efficacité énergétique et à utiliser les rejets de chaleur et l'électricité issue d'énergies renouvelables, il est nécessaire de renforcer la sensibilisation des entreprises et des bureaux d'ingénieurs et si possible de soutenir financièrement l'exploitation des rejets de chaleur.

Deux études ont été mandatées afin de répondre aux questions techniques du postulat.
 


Source : Communiqué Office fédéral de l’énergie
Crédit photo : CERN, centres de calcul