Partager:

EPFL : de nombreuses start-up créées dans les cleantech en 2020

28.04.2021

En 2020, les start-up de l’EPFL ont levé 293 millions de francs, ce qui constitue le meilleur total jamais atteint. Quatre d’entre elles ont obtenu des investissements de plus de 20 millions à l’image de Kandou ou Sophia Genetics. Parmi les nouvelles entreprises créées, près d’un tiers sont actives dans le secteur cleantech. C’est ce qui ressort d’une actualité publiée récemment par l’EPFL. 

Les incertitudes liées à la situation sanitaire semblent globalement n’avoir entamé ni l’intérêt des investisseurs, ni la motivation de nouveaux entrepreneurs. L’EPFL tire ainsi un bilan positif de 2020 en matière de levée de fonds, avec un record de 293 millions de francs. Quatre entreprises ont obtenu plus de 20 millions et 21 jeunes entreprises ont conclu leur premier tour de financement pour des montants de 1 à 5 millions. En parallèle, quelque 25 start-up ont été lancées - un chiffre comparable aux deux années précédentes - et 34 projets d’entreprise sont en phase d’incubation et bénéficient de soutiens financiers de démarrage.  

 

Cleantech et durabilité en vedette 

Les solutions durables sur le plan de l’environnement, de l’énergie et de la société sont des domaines essentiels dans lesquels la science avance à grands pas. Près d’un tiers des start-up créées en 2020 (7 sur 25) sont en lien avec ces problématiques, en proposant de nouvelles solutions pour le recyclage des plastiques (DePoly et Plastogaz), pour le développement de nouvelles solutions à faible impact environnemental (Comppair et Inergio), de sources d’énergie verte (Sohhytec) ou encore par le développement d’outils pour optimiser le développement durable des villes (Urbio).  A noter que ces jeunes entreprises sont répertoriées sur le site de CleantechAlps, dans le portail suisse des start-up

L’article de l’EPFL souligne également une augmentation du nombre de femmes à la tête des jeunes pousses. Plus d’un tiers des start-up créées en 2020 comptent au moins une femme parmi leurs cofondateurs.  

 

Lire l’article complet en suivant ce lien

 

Source et crédit photo : EPFL