Partager:

L’Office fédéral de l’énergie publie la Stratégie Chaleur 2050

24.01.2023

L’approvisionnement en chaleur de la Suisse doit être neutre en carbone d’ici 2050. Avec la Stratégie Chaleur 2050, l’Office fédéral de l’énergie (OFEN) montre quelles mesures permettront d’atteindre cet objectif.

Le domaine de la chaleur correspond aujourd'hui en Suisse à quelque 50% de la consommation énergétique et cause plus de 35% des émissions de CO2. Pour atteindre l'objectif de zéro émission nette, il est nécessaire de totalement couvrir les besoins en chaleur (chauffage, production d'eau chaude dans les bâtiments et chaleur des processus industriels) avec des énergies renouvelables et sans émission de CO2 d'ici 2050.

La Stratégie Chaleur 2050 s'appuie sur les Perspectives énergétiques 2050+ de l'OFEN, qui examinent divers scénarios quant à la réalisation de l'objectif de zéro émission nette. Pour atteindre l'objectif climatique, les énergies renouvelables doivent remplacer les énergies fossiles et la consommation d'énergie doit diminuer d'environ 30% d'ici à 2050 par rapport à 2020 dans le domaine de la chaleur.

En outre, une soixantaine d'organisations ont été consultées concernant le projet de la Stratégie Chaleur 2050 (communes, cantons, entreprises d'approvisionnement en énergie, secteur de la construction, associations économiques, organismes de formation, associations environnementales, etc.). Environ 70% d'entre elles considèrent la stratégie comme réaliste ou plutôt réaliste. Les avis ont été pris en compte dans la version finale de la stratégie.

Dix domaines thématiques
La stratégie décrit les différentes mesures pour 10 domaines thématiques: efficacité des bâtiments; systèmes de chauffage; chaleur de processus: réseaux thermiques; stockage thermique; électrification; gaz renouvelables et combustibles synthétiques; Confédération, cantons et communes; législation; main-d'œuvre qualifiée.

La Stratégie Chaleur 2050 a vocation à servir de guide afin de développer des mesures de décarbonisation du système suisse d'approvisionnement en énergie, notamment dans le domaine de la chaleur. Les mesures politiques aujourd'hui en vigueur ne permettent pas d'atteindre l'objectif de zéro émission nette d'ici 2050. Diverses nouvelles mesures sont actuellement discutées au Parlement ou sont déjà prêtes à être mises en œuvre. La révision de la loi sur le CO2 et le contre-projet indirect à l'initiative pour les glaciers soutiennent le passage d'un système de chauffage fonctionnant aux énergies fossiles à un système fonctionnant aux énergies renouvelables. La loi relative à un approvisionnement en électricité sûr reposant sur des énergies renouvelables, la liste de projets de la table ronde consacrée à la force hydraulique et l'offensive sur le solaire mise en vigueur par le Parlement à l'automne 2022 encouragent l'efficacité énergétique et le développement de la production d'électricité d'origine renouvelable. Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication, la Conférence des directeurs cantonaux de l'énergie et l'Association des communes suisses ont par ailleurs signé, en août 2022, une charte pour accélérer le développement des réseaux thermiques et entrepris les travaux de mise en œuvre communs correspondants. Par ailleurs, l'OFEN élabore actuellement une stratégie concernant l'hydrogène en concertation avec la branche.

Source : Communiqué de presse
Crédit photo Christopher Burns / Unsplash