Partager:

De nouvelles ambitions pour Aero41 !

24.03.2021

Aero41, la startup vaudoise spécialisée dans la protection des cultures et membre de CleantechAlps, vient d’obtenir le permis pour faire voler son drone AGv2 en France. Cette première pour un appareil de plus de 25 kg ouvre de nouvelles perspectives à la jeune entreprise, qui a progressé dans de nombreux domaines depuis une année.

L’année 2021 commence bien pour Aero41. La startup qui développe des drones dédiés à la protection des cultures vient d’obtenir le permis de faire voler ses appareils en France. Le drone AGv2 de la startup suisse est la seule machine de plus de 25 kg ayant obtenu ce sésame qui est également une certification produit en termes de qualité et sécurité. 

La startup reçoit, depuis deux ans, énormément de demandes provenant de France où la pulvérisation par voie aérienne est strictement interdite depuis des années. Cette interdiction a eu pour conséquence d’augmenter drastiquement le nombre d’accidents lors de campagnes de pulvérisation au sol sur terrains en pentes ou en terrasses. L’exposition des travailleurs aux produits est également une grande thématique en France où des études scientifiques ont démontré que les opérateurs subissaient de graves atteintes quand bien même ils étaient équipés de combinaisons et de masques de protection.
 

Des clients français intéressés par la technologie

De nombreux vignerons français sont venus voir l’équipe en Suisse et ont participé à des démonstrations, mais malheureusement une limitation de poids maximum en ordre de vol de 25 kg faisait qu’ils n’avaient accès qu’à des drones asiatiques conçus principalement pour la pulvérisation de rizières... et dont les performances en parcelles pentues et en termes de qualité d’application n’étaient absolument pas suffisantes. Aero41 a développé un drone de protection des cultures précisément prévu pour ces scénarios, et beaucoup de viticulteurs voulaient pouvoir opérer avec sa machine... ou rien. 

L’expérimentation en place depuis 2019 se termine fin 2021. Aero41 aura désormais l’occasion de démontrer aux autorités françaises que son drone remplit les exigences aussi bien en termes de qualité d’application que de respect de l’environnement et des travailleurs. Les enjeux sont importants. «Le marché français est absolument gigantesque» explique Frédéric Hemmeler, avec plus de 30'000 ha de vignoble difficile à traiter.

 

Débuts prometteurs en Autriche et Allemagne

Malgré la pandémie, les retours de la collaboration avec le partenaire autrichien Agrarfly sont prometteurs. Un projet a pu être lancé en coopération avec la société de distribution pharmaceutique Beiselen GmbH et l'université des sciences appliquées de Wels pour prouver les capacités de pénétration foliaire. Un nouveau projet de recherche est déjà dans les starting-blocks pour 2021. 

Afin de lutter contre les invasions régulières de moustiques dans les régions montagneuses de Basse-Autriche, Agrarfly a eu aussi l'occasion de prouver en 2020 que la machine d’Aero41, équipée d’un système d’épandage de granules, peut rivaliser avec un hélicoptère. Peut-être pas en termes de rendement, mais en termes de précision en épandant du biocide respectueux de l’environnement. L’entreprise reprendra cette année de nombreuses anciennes zones d'opération traitées par hélicoptère, un projet qui sera étendu à la Slovénie voisine.

Côté Allemagne, Aero41 a récemment signé un MoC (Memorandum of Cooperation) avec l’université de Geisenheim et lui a vendu un drone AGv2 – Edition 2021 afin de procéder ensemble à des expérimentations visant à améliorer les capacités de la machine ainsi que la qualité d’application dans tous les scénarios du vignoble. Aero41 a l’intention de coopérer avec d’autres grandes institutions spécialisées dans la protection des cultures afin de valider les progrès et les démarches R&D de l’entreprise. 

 

Résilience et capacité d’adaptation

Côté financement, l’année 2020 a été pour le moins compliquée. La pandémie a aussi contraint la startup à mettre au point sa solution en une saison au lieu de deux, un défi qui l’a obligé à redoubler d’efforts pour y parvenir avec les moyens disponibles. Cependant, la startup dispose désormais de son propre produit et fait valoir une plus-value qui a profondément modifié sa perception sur le marché et lui donne de nouvelles options.

Son drone AGv2 – Edition 2021 est en vente depuis novembre 2020 et la startup approche les dix commandes. Le fait que ce soit un véritable produit suisse taillé sur mesure pour les vignerons et que Aero41 maîtrise son « cerveau » de A à Z représente un énorme avantage, que ce soit en Suisse ou à l’étranger. Les clients intéressés viennent de pays limitrophes et également d’aussi loin que les États-Unis. Deux grands vignobles de Napa Valley ont déjà signé des lettres d’intention et Aero41 attends de pouvoir s’y rendre dès que possible. En 2020, la startup a également été acceptée dans le cadre d’un projet européen Horizon2020 et obtenu un financement de l’Union Européenne. 

 

Source : startup ticker