Partager:

Des solutions compostables et biodégradables pour en finir avec le plastique à usage unique !

06.09.2022

 Fondée en 2006, l’entreprise vaudoise BioApply s’est donné pour mission de développer des solutions alternatives à l’utilisation de plastique à usage unique. Reconnue aujourd’hui comme le spécialiste suisse des solutions compostables et biodégradables, elle propose une large gamme de produits et services qui permettent d’éliminer le plastique et de mieux valoriser les déchets organiques. Sacs biodégradables aux multiples formats, solutions BioPaper, logistiques de gestion des déchets, solutions réutilisables : il est grand temps d’éliminer le plastique à usage unique de nos habitudes de consommation.

Composés à partir de biopolymères, les sacs compostables produits par BioApply peuvent être bio-assimilés via le compostage, sans libérer de toxicité. Le consommateur a connaissance de la provenance des matières utilisées sur l’ensemble de la chaîne de production en toute transparence, grâce à un QR-code créé par l’organisme indépendant respect-code.org. Par soucis de durabilité, BioApply achète les différentes matières premières nécessaires à la confection des sacs auprès de fournisseurs régionaux. Aussi, les sacs compostables sont tous certifiés TÜV OK Compost Home et Industrial.
 
En 2016, BioApply fait preuve d’innovation avec la gamme BioPaper à barrière ingraissante, une solution composée de papier provenant de forêts au bénéfice d’un label de gestion forestière durable. Grâce à un traitement unique en cire végétale qui remplace le plastique et créée une barrière naturelle contre l’humidité et le gras, les emballages BioPaper sont à la fois compostables et recyclables. Il s’agit d’une alternative durable aux solutions de papier ingraissants qui contiennent du plastique et ne peuvent être recyclées.
 
 

La gamme WOODEN pour plus de durabilité

Bien que le tote-bag en coton permette de diminuer le nombre de sacs plastique utilisés, sa production implique une forte consommation d’eau et un appauvrissement des sols. L’équipe de BioApply s’est donc lancé le défi de trouver une alternative au coton, plus respectueuse de l’environnement. Après deux années de recherche et de tests, une solution qui utilise la fibre de bois a été trouvée. Cette matière permet de réduire de plus de 90% la consommation d'eau en comparaison avec le coton organique. A partir du bois, l’entreprise partenaire Lenzing produit de la fibre puis du fil. En découpant les rouleaux textiles tissés, BioApply crée différents types de produits, à l’image du tote-bag WOODEN. « Grâce à la fibre de bois, nous proposons le tote-bag le plus écologique du monde », se réjouit Frédéric Mauch, CEO de l’entreprise.
 
Les produits de la gamme WOODEN sont relativement nouveaux : les premiers sachets pour le vrac et filets à partir de fibre de bois sont sortis l’automne dernier. En juillet, BioApply a lancé la commercialisation des premiers tote-bags WOODEN, auprès de la clientèle suisse. « Il existe un intérêt pour ces produits en Europe, notamment en France », précise Frédéric Mauch. Pour le second semestre de 2022, l’entreprise souhaite se concentrer sur le lancement commercial de la gamme WOODEN dans son ensemble et développer d’autres solutions de sacherie à partir de fibre de bois. Il s’agit de faire connaître cette innovation pour espérer toucher de nouvelles parts de marché.
 
 

Des clients fiers de diminuer leur empreinte écologique ! 

Au fil des années, de nombreux clients ont décidé de faire confiance à la société vaudoise. Parmi ses clients importants, BioApply compte des entreprises issues de secteurs variés. En Suisse, Migros, le CHUV, l’UEFA, la compagnie aérienne Swiss ou encore le Comité International Olympique ont adopté les solutions BioApply et améliorent leur empreinte carbone en contribuant activement à la valorisation des déchets organiques. L’entreprise compte également plusieurs clients à l’international, notamment dans l’alimentaire biologique ou encore des sociétés actives dans l’environnement.
 
 

De futurs projets ambitieux

En parallèle du lancement de la gamme WOODEN, BioApply travaille sur d’autre projets d’innovation. En collaboration avec l’EPFL, elle a initié un projet pour réduire l’utilisation du film compostable nommé SurfAce. L’objectif est d’utiliser moins de matière pour fabriquer des sacs tout aussi solides. « Ce projet offre des avantages au niveau du prix et de l’impact écologique. Au lieu de faire des sacs à 23 microns, on souhaite les faire à 16 », détaille Frédéric Mauch.
 
Aussi, l’entreprise souhaite développer sa clientèle française et améliorer la visibilité de la marque. Pour ce faire, elle collabore avec une agence de presse pour faire connaître la solution. BioApply a donc de nombreux projets pour ces prochains mois, qui vont mobiliser toutes les compétences de la petite équipe vaudoise.
 
L’entreprise a déjà de quoi être très fière : au total ce sont plus d’un milliard de sacs plastique à usage unique qui ont pu être évités grâce aux solutions durables développées par BioApply !