Partager:

Insolagrin Conthey, la nouvelle solution agrivoltaïque est désormais opérationnelle !

17.11.2021

 Est-il possible d’alimenter les citoyens et le réseau électrique en même temps ? La mise en service d’insolagrin Conthey en Valais, une installation solaire hautement innovante apporte un élément de réponse. C’est la première fois – à l’échelle mondiale – que cette nouvelle technologie agrivoltaïque est déployée sur un pilote de grande taille. Les premières framboises du projet ont été récoltées dès la fin de l’été, lançant un programme de quatre ans sur l’analyse et l’optimisation des rendements agricoles et électriques. Ces résultats pourraient ouvrir la voie à des déploiements solaires inédits et de grande envergure, amenant ainsi une nouvelle solution sans emprise supplémentaire sur le territoire. 


Né de l’association de trois partenaires InsolightRomande Energie et Agroscope, le projet pilote a été mis en service sur le site d’Agroscope à Conthey dès juillet 2021. L’installation soutenue par l’Office Fédéral de l’Energie (OFEN) s’étend sur 165 m2, sur des cultures sous abris en pot de framboises – ainsi que des fraises dès 2022. Insolight développe et fournit la technologie de modules solaires, ainsi que le système de contrôle de la lumière. Agroscope étudie la physiologie des plantes, le rendement et la qualité des récoltes. Romande Energie a construit l’installation et supervise la production d’énergie. Durant quatre ans, les données de rendement agricole et électrique seront collectées et analysées pour optimiser les performances de l’installation. 
 

Une technologie solaire suisse révolutionnaire 

Cette solution– mise au point par la start-up suisse Insolight – intègre des modules solaires translucides innovants. Basée sur la technologie de micro-tracking optique, ils offrent un passage de la lumière dynamique tout en maintenant un rendement électrique intéressant. Plus qu’une simple installation photovoltaïque, il s’agit d’un outil pour les agriculteurs, qui permet d’ajuster la luminosité sur les cultures. Il devient ainsi possible d’optimiser la photosynthèse des plantes au cours des saisons, tout en transformant le surplus de lumière en électricité.
 

Des recherches pour optimiser une solution agrivoltaïque unique 

L’installation pilote a été élaborée dans le but de remplacer et d’améliorer les fonctions de protection des cultures contre les intempéries tout en produisant de l’énergie. Elle permet à Agroscope d’étudier l’impact des conditions lumineuses sur le développement des cultures. L'objectif est d’utiliser ces données agronomiques pour ajuster l’algorithme de contrôle des modules photovoltaïques, d’irrigation et d’apport en nutriments en fonction de l'espèce végétale, du stade de développement et du rayonnement solaire. Parallèlement, Romande Energie évaluera la production solaire de l’installation durant les quatre années du projet. L’infrastructure pourra également être perfectionnée selon les besoins découlant de l’exploitation agricole. 

Ces recherches doivent ainsi permettre de produire de l’énergie solaire tout maintenant, ou en même augmentant, la quantité et la qualité des fruits récoltés sous les modules solaires. 
 

Un potentiel solaire complémentaire aux toitures qui convainc 

Le potentiel de développement de structures agrivoltaïques bénéfiques à la fois aux cultures et à la production électrique est important. En Suisse, ce sont près de 4'600 hectares qui pourraient être concernés pour une puissance de 5 gigawatt-crête équivalent à la consommation de 800'000 à 1'200'000 ménages. L’ambition est de pouvoir amener une nouvelle solution de déploiements photovoltaïques à grande échelle, sans impact additionnel sur le territoire et réduisant l’empreinte carbone des cultures. 
 

Source et photo : communiqué de presse Insolight