Partager:

La start-up Qaptis lance sa campagne de crowdfunding !

17.03.2022

 L'industrie des camions et des navires est responsable de plus de 10 % des émissions mondiales de CO2, des émissions particulièrement difficiles à décarboner. Les solutions actuelles, comme l'hydrogène ou les véhicules électriques, ne pourront « nettoyer » ce secteur avant plusieurs décennies. La start-up valaisanne Qaptis, basée au Campus Energypolis et issue du laboratoire EPFL du professeur François Maréchal, propose une solution plug-in capable de capter 90% du CO2 émis par les véhicules de transport et le stocker sous forme liquide. La jeune pousse vient de lancer sa campagne de crowdfunding pour financer son premier prototype. La campagne se termine à mi-avril.


La campagne de crowdfunding initiée par Qaptis a démarré lundi. Pendant près de 30 jours, l’entreprise souhaite réunir un total de CHF 25'000.-. Ce montant lui permettrait de disposer des fonds suffisants pour la construction de son prototype en taille réelle. Elle pourrait également équiper son premier camion. Qaptis souligne que les cinquante premiers contributeurs auront droit à une contrepartie surprise.

Sur le site de Wemakeit, des informations complémentaires concernant le projet de Qaptis sont disponibles. Pour soutenir cette jeune pousse valaisanne, vous pouvez évidemment participer à leur campagne Wemakeit, mais également partager leur projet sur LinkedIn.


A propos de Qaptis

Qaptis a développé un kit qui se fixe sur les poids lourds et capte le CO2 directement à la sortie des gaz d’échappement. Celui-ci est ensuite liquéfié et stocké à bord jusqu’à ce qu’il puisse être déchargé, puis recyclé.