Partager:

ProKilowatt : 24 millions de francs pour les nouveaux programmes !

04.11.2020

En 2020 sont organisés les onzièmes appels d’offres publics visant à stimuler les économies d’électricité dans l’industrie, les services et les ménages. Les résultats de l’appel d'offres 2020 pour les programmes sont disponibles : 12 nouveaux programmes d’économie d’électricité obtiennent globalement 24 millions de francs à titre d'encouragement. De plus, 9 nouveaux projets ont été soutenus début juillet 2020. Au total, 29 millions de francs ont donc déjà été attribués aux projets et programmes d’économie d’électricité en 2020.

Dans le cadre de l’appel d'offres public de 2020 pour les programmes, un total de 16 demandes sont parvenues à ProKilowatt. Les programmes présentant le meilleur rapport coûts/efficacité, c'est-à-dire le meilleur prix par kilowattheure économisé, ont bénéficié d'une aide. La contribution d'encouragement par kilowattheure économisé des programmes encouragés est en moyenne de 2,9 ct./kWh. Les nouveaux programmes vont des mesures d'économie d'électricité prises dans des exploitations de l’industrie alimentaire – denrées alimentaires ou fourrages – aux optimisations énergétiques dans des centres informatiques.

De plus, 9 nouveaux projets ont bénéficié d’une aide début juillet 2020. Les appuis portent notamment sur la rénovation d’installations de ventilation dans une entreprise du secteur alimentaire ou sur le remplacement de moteurs dans des processus de production industrielle.

Les demandes pour les appels d’offres publics peuvent être déposées à partir de début novembre 2020. Les trois délais de remise suivants sont fixés pour les projets : 5 février 2021, 23 avril 2021 et 3 septembre 2021. Les demandes pour des programmes doivent avoir été déposées d’ici au 3 mai 2021.

 

Les appels d’offres publics en bref

La Confédération utilise les appels d’offres publics pour encourager des projets qui améliorent l’efficacité dans le domaine de l’électricité et qui contribuent à réduire au meilleur coût possible la consommation d’électricité dans l’industrie, les services et les ménages.  S’agissant des programmes, les moyens financiers de l’OFEN sont versés aux entreprises participantes par un « tiers », qui est responsable du programme (association faîtière, bureau d’ingénieurs ou fournisseurs d’électricité). S’agissant des projets, l'entreprise est elle-même requérante et initiatrice de la mise en œuvre des mesures.

Les appels d'offres publics sont financés par un supplément perçu sur les coûts de transport des réseaux à haute tension. En 2020, 50 millions de francs sont disponibles pour les appels d’offres portant sur des projets et des programmes. Les appels d'offres publics sont réalisés par la société CimArk SA, à Sion, sur mandat de l'Office fédéral de l'énergie.

 

Source : OFEN