Avec Sedo Engineering, le blue-jean passe au vert


Avec Sedo Engineering, le blue-jean passe au vert

La solution « Smart Indigo » de Sedo Engineering est révolutionnaire. Elle rend la production du denim plus durable et plus sûre. Grâce à l’électrochimie, le processus de teinture ne nécessite plus l’utilisation de produits chimiques dangereux. Ce procédé préserve les eaux puisque son seul déchet est l’oxygène et améliore les conditions de travail des teinturiers tout en créant des produits plus sains.

La solution « Smart Indigo » de Sedo Engineering est révolutionnaire. Elle rend la production du denim plus durable et plus sûre. Grâce à l’électrochimie, le processus de teinture ne nécessite plus l’utilisation de produits chimiques dangereux. Ce procédé préserve les eaux puisque son seul déchet est l’oxygène et améliore les conditions de travail des teinturiers tout en créant des produits plus sains. 

Le deuxième plus grand pollueur de l’eau dans le monde est la teinture des textiles. Parmi elle, celle du denim est la plus polluante. Chaque année, plus de 15 milliards de mètres de toile de jean sont produits. Pour les produire, 66'000 tonnes de poudre d’indigo sont nécessaires. Cependant, ce pigment est insoluble à l’eau. Par conséquent, il faut ajouter des produits chimiques dangereux pour pouvoir colorer les fils nécessaires au tissage du denim. Ce procédé transforme l’indigo en leuco-indigo, une substance soluble incolore qui est facilement absorbée par le fil. Une fois embibé, il suffit de le laisser sécher à l’air libre. C’est l’oxygène de l’air qui lui restituera sa couleur bleue. Ensuite, pour produire le tissu du blue-jean, le fil teinté est tissé avec un fil de coton non coloré.  

Les produits chimiques, utilisés lors de la teinture, se retrouvent dans les eaux usées et polluent l’environnement. Ces déchets sont nocifs pour l’homme, les animaux et l’environnement. De plus, des résidus des produits chimiques peuvent rester sur le tissu et induire une réaction cutanée. 

 

Smart Indigo : pour une teinture écologique 

David Crettenand, fondateur de la solution « Smart Indigo », a développé une technologie diminuant l’impact environnemental de la teinture des tissus en denim. « Smart Indigo » utilise de l’électricité à la place des produits chimiques ce qui rend le processus plus écologique, moins cher et de meilleure qualité. Les machines de Sedo Engineering utilisent uniquement du pigment indigo, de l’eau, de l’hydroxyde de sodium et de l’électricité pour créer du leuco-indigo. Ce procédé rejette uniquement de l’oxygène. L’indigo est réduit par le courant électrique ce qui évite l’utilisation d’agents réducteurs associés à la pollution de l’eau, réduit de 90% les émissions de carbone et permet de faire des économies d’énergie et d’eau.  

En évitant l’utilisation de produits chimiques dans la teinture, les lieux de travail deviennent plus sûrs. On évite ainsi que des résidus toxiques soient inhalés ou absorbés par la peau. Etants inflammables, ils peuvent également causer des incendies. De plus, les résidus des produits chimiques sur le denim, qui peuvent provoquer des lésions cutanées, sont évités. 

Etant donné que les machines de Sedo Engineering permettent des économies d’eau, d’énergie et de matières premières, leurs frais se voient réduits. De plus, du point de vue du teinturier, la production est améliorée avec la solution « Smart Indigo » qui permet une meilleure reproductibilité. En effet, les produits chimiques, sensibles à l’air, dégradent la qualité des tissus lors du stockage.  

Sedo Engineering est déjà présent en Italie, au Pakistan, au Bangladesh et en Chine. L’entreprise cleantech a l’ambition de s’implanter en Turquie, en Inde, au Mexique et en Egypte dans les deux prochaines années. Elle vise les principaux producteurs de denim pour influencer sa production et la rendre plus respectueuse de l’environnement. 


 

Contact

Rue du Village 7
1908 Riddes (VS)


info@smartindigo.com

www.smartindigo.com