Joulia : Utiliser deux fois la chaleur de la douche


Joulia : Utiliser deux fois la chaleur de la douche

Prendre une douche chaude est un véritable plaisir. Quand l’eau disparaît dans la conduite d’évacuation, elle contient encore une précieuse énergie. L’entreprise Joulia SA, à Bienne, a développé un système permettant d’utiliser une deuxième fois la chaleur de l’eau consommée.

Une douche abondante consomme la même quantité d’énergie que celle que dépenserait un homme pour monter 55 fois en haut de la tour Eiffel à pied. Avec cette comparaison, Joulia SA illustre combien économiser l’eau chaude de la douche en vaut la peine. Toutefois, économiser ne veut pas dire renoncer. La start-up biennoise a, au contraire, développé un échangeur de chaleur permettant de récupérer l’énergie calorifique contenue dans l’eau utilisée. L’appareil est intégré dans le système d’écoulement de la douche, où il récupère la chaleur de cette eau.

Celle ci est utilisée pour préchauffer l’eau froide avant le mitigeur, où elle est mélangée à l’eau chaude afin de servir à nouveau pour la douche. « En fonction de la taille de votre pommeau de douche, vous économisez de cette façon entre 30 et 40 % d’énergie ; au bout de trois ans, notre système est amorti grâce aux économies de coûts énergétiques », explique Reto Schmid, co-fondateur et directeur de Joulia SA. 

 

Le succès avec la deuxième version 

La première pierre de l’entreprise biennoise a été posée il y a neuf ans. À l’époque, l’ingénieur en construction mécanique Christoph Rusch – aujourd’hui directeur technique de Joulia SA – développe le système de base de récupération de chaleur au centre d’innovation biennois Creaholic SA, en commençant par équiper le fond d’un bac de douche complet d’un échangeur de chaleur.

En 2015 apparaît un deuxième produit, Joulia-Inline. Ici, l’échangeur de chaleur est conçu sous forme si compacte qu’il peut être monté dans un étroit conduit d’évacuation de douche. Reto Schmid, architecte et designer industriel, est particulièrement fier du faible encombrement, du montage aisé et de la grande facilité de nettoyage : « Avec Joulia-Inline, nous avions un système simple et économique qui a reçu le meilleur accueil de la part de la branche sanitaire et que d’autres fabricants d’installations de salles de bains peuvent déjà intégrer dans leurs propres douches. » 

 

Coopération avec des marques bien établies 

La création d’une jeune entreprise dans l’industrie sanitaire nécessite de la patience. Les grands projets ont des durées de développement de deux à trois ans. La Fondation pour l’innovation technologique (STI Bienne), la promotion économique du canton de Berne et la Fondation Suisse pour le Climat ont soutenu la création de la start-up biennoise. Le système de récupération de chaleur Joulia équipe désormais différentes installations destinées tant aux bâtiments neufs qu’aux rénovations.

Contrairement à d’autres échangeurs de chaleur utilisés dans les eaux usées, Joulia est extensible et il est équipé d’un système intégré de surveillance des fuites. L’entreprise biennoise s’est établie sur le marché suisse alémanique, la distribution en Suisse romande est en cours de mise en place. Joulia SA est également active en Grande-Bretagne et en Hollande. À l’avenir, d’après les informations fournies par Reto Schmid, les solutions globales que Joulia SA propose avec des fabricants de robinetteries de douche, de chauffe-eau instantanés et d’installations thermiques solaires seront d’une importance capitale : « Nous en profiterons si nous pouvons être vus sur le marché comme un nouvel acteur collaborant avec des fabricants connus. » 

 

Source : Panorama des start-ups cleantech

 

Contact

Zentralstrasse 115
2500 Bienne (BE)

: -
Fax: -
reto.schmid@joulia.com

https://joulia.com/